Après six mois d’interruption ce second WE de Septembre a vu renaître le Challenge de Thau avec ses deux premières courses sous l’égide de l’ASBB.

Samedi, Jacques Lamic et l’équipage de Corallin aidé par J-Paul Jacques était aux commandes du Comité de course. Un samedi après-midi dont le vent particulier, 10n plein sud, a amené le Comité à nous proposer une « Banane » entre Sète et Balaruc à partir de 14h30. Il n’y avait pas d’autres choix (sauf à installer une bouée de dégagement sur un parcours plus classique) mais ce parcours bien au vent/sous le vent était technique et intéressant.

La première ligne de départ de l’année, sans doute trop favorable au bateau Comité, a donné lieu aux quelques premiers frottis/frottas de la saison et surtout à un beau rappel général. Deuxième départ et là cela allait mieux jusqu’à que Apsara décide de virer bâbord devant les bateaux lancés sur la ligne. Et boum Saturnin et Java au carton et Taxifolia pendu à son balcon… Deux tours de course avec une belle brise thermique et une prise de pouvoir des Surprises à laquelle ne résistent que Mi Corazon (5), Petit Chat (8) Sampille (10) et Sylvéric (12)). On a sans l’ordre Hegoa, Si, Java 2, Hydrogène, Benvengut, Taxifolia, Ithaque Peps et Petit Verdot.

Dimanche, Jean Luc Walter, et l'équipage de Arimar assume le Comité et nous envoie une super régate entre Bouzigues, Sète et Mèze. Avec un excellent vent de sud-est, la régate était parfaite, jusqu’au départ et que Mas Julien décide de virer bâbord devant les bateaux lancés sur la ligne. Et boum Saturnin au carton. Notez bien que pour Gérard Antico c’est du 100 %. Gérard, tu es repéré et tu devrais équiper son bateau avec des protections côté gauche.

Là sur le 12.5 milles du parcours c’a s’étire pas mal et il y a des options tactiques à foison. Sans doute fallait-il partir côté gauche pour aller du départ à la 24 et revenir de Bouzigues côté Sète. Mais le fait est que ça tactiquait de tous les côtés et combien de fois les bateaux se sont passés et repassés. Une excellente régate.

A ce jeu le plus petit arriva le premier et Petit Chat grilla la politesse à tous les Surprises qui arrivèrent pour une fois plûtot groupés. (Petit Verdot, Hégoa, Java2, Taxifolia, Hydrogène, Ithaque, Si Benvengut). L’autre petit, Esclop s’intercala et finit 7, Cerianthe et Ticri 11 et 12 et Nasily 14. Mi corazon 15 premier gros.

Ce dimanche Sampille a du confondre la bouée de départ avec le clocher de Balaruc car au top-départ il attendait 10 mètres au-dessus de la ligne que le Comité le repère et le classe OCS. Idem pour Commingeois qui lui, a eu la bonne idée de revenir franchir la ligne quand le Comité a envoyé le pavillon X du rappel individuel.

Le WE s’est donc passé sans repas des coureurs, sans remise des prix, sans Trophée MEF et ses cadeaux, et sans convivialité. Bref l’année 2020 est vraiment marquée Covid-19.

Le jury s’est tenu en extérieur sur un bateau et sans affichage. Une réclamation de Petit Verdot contre le Roi Babar nous donne l’occasion d’un rappel au principe de fair-play. Même si c’est quelque fois un peu chaud sur l’eau, à la fin du match et même au jury, les tensions doivent laisser la place au retour au calme et à la bonne humeur. Le jury fait son boulot, prend la décision qu’il doit prendre et clôt le dossier.

Le prochain rendez-vous c’est l’Occitania Cup. Le club ASBB va organiser un atelier démâtage pour ceux qui veulent y aller et le Port de Sête met sa grue à disposition pour remâter arrivés à Sète.

C’est en prévision information à venir.

Les résultats complets

Cette année c'est le LVM qui a organisé la soirée de fin du Challenge de Thau.

Apéritif, proclamation des résultats (les résultats complets sont consultables ici "onglet résultats" ainsi que ceux des "presque 24H de Thau"), grillades, musique, bonne humeur...

Une soirée bien agréable pour la soixantaine de présents et comme d'hab, tant pis pour les absents !

Le Challenge de Thau 2018-2019 a vécu, vive le Challenge de Thau 2019-2020 !

Hegoa : mission accomplie !

Depuis quatre ans l'équipage d'Hegoa va défendre les couleurs de l'ASBB lors de la SNIM à Marseille, une des plus belles manifestations de voile de la façade Méditerranée.

C'est dans ce contexte que la Société Nautique de Marseille accueille le Championnat monotypie de Méditerranée des Surprises. Cette année seulement 12 Surprises ont participé à cet événement, mais cela n'enlève rien à cette compétition où le niveau des belligérants reste très élevé. Trois équipages suisses, et pas des moindres, ont fait le déplacement. Notre département a aussi été bien représenté par Olivia Carreno (YC Grande Motte) qui navigue sur Tanguatifou d'Olivier Caucat (SN Béziers Valras) avec Morgane Olcina (Bouzigues TVD), Nicolas Tronc (LV Marseillan) était embarqué sur le mythique MisterX de Marc Gascon (CN Palavas) 1er au national 2018.

Le club de Palavas soutenu par son président Pierre Carayon est un élément moteur dans l'organisation de plusieurs événements comme le Grand Prix de Palavas en IRC, le National Surprise (7-10 juin 2019) et très actif auprès du CDV34 pour préparer la deuxième édition de l'Occitania Cup (27-28-29 Septembre 2019).

Des conditions musclées que l'équipage d'Hegoa a su peut-être un peu mieux dompter que ses concurrents directs (peut-être grâce au poids de l'équipage : 396 kg, à 4 kg de la jauge maxi !!!). L'équipage, composé exclusivement de régatiers de l'étang de Thau, a démontré de belles manières que le niveau progresse sur notre plan d'eau.

Un grand merci à mon équipe composée de Bruno Marty (ASBB) "la force tranquille", de Didier Verhnet (CN Frontignan) notre n°1 qui assure même avec 40 nœuds de vent, de Maryse Guiraud (BTVD) imperturbable malgré les 4 énergumènes masculins à bord, et de notre champion du monde de l'étang de Thau, Maxime Faure (ASBB) qui n'a pas voulu me laisser patauger plus de 2 minutes dans l'eau après une rupture de la filière tribord !

Après 8 courses : premier Hegoa (ASBB), second Petit Tabac (CN Morgien Lac Léman Suisse), troisième Souezh (CV Arcachon)

Merci pour votre soutien et bon vent à tous

Robert MARTY

Eve Thau Adam le 16 juin 2019

(Cliquez sur l'image pour obtenir les résultats complets de cette régate)

Pour ce dimanche, Eole nous avait préparé un temps de rêve : Soleil et bonne brise pendant toute la course, que demander de plus!

Cette belle journée de course à été marquée par quelques évènements exceptionnels :

-En queue de peloton, on a vu DODO se battre avec SAMPILLE sur un bord de près d’anthologie. Il est vrai que DODO était avantagé par son statut de bigame.

-En tête de course la bagarre du dernier bord de spi entre AQUESTE COP et PITCHIPOI à été incertaine jusqu’au bout. Le gros a quand même mangé le petit comme quoi il n’y a pas de morale dans la régate

Un grand merci à l’équipage de PITCHI POI qui a corrigé la petite erreur du comité de course d’arrivée qui s’était trompé de bouée en prenant en charge le pointage des 5 premiers.

Tous les équipages se sont retrouvés sous les pins du club house pour les résultats et le repas de grillades qui a suivi.

Merci à toutes et tous

 

Voilà un week-end de voile réussi par le LVM : 2 étapes, 4 courses !

Après 2 annulations pour cause de météo défavorable, les ingrédients étaient enfin réunis et la recette a donné un plat apprécié de tous.

Détaillons :

  • Un vent capricieux à souhait, avec du médium, du baston, de la pétole et un médium léger et ceci avec du nord, du nord-ouest, de l'est, de l'ouest, du sud-ouest et du sud ! Qui dit mieux ? Il y en a eu pour tous les gouts assurément.
  • Des Comités de Course, samedi l'équipe de Ticri et dimanche l'équipe de Vent De Folie, qui ont assuré malgré ces conditions difficiles (good job, boys !!!).
  • Des départs sur l'eau échevelés avec des rappels généraux le dimanche, et il a fallu avoir recours au pavillon noir qui n'a quand même pas empêché un "rappel général" rare sous pavillon noir ! Mon petit rappel à moi : les bateaux pris sous pavillon noir au-delà de la ligne, en cas de rappel général sous pavillon noir, ne peuvent pas repartir au départ suivant !!!! Ce pavillon noir est très méchant et il est fait normalement pour calmer les ardeurs !
  • En parlant d'ardeurs, un bon nombre de carambolages sur l'eau, Hégoa et Nasily, Pichipoi et Rodney, Taxifolia et Java, Aponogeton et Far A On… et je sais pas tout ! Donc, des trous, des rayures, des balcons transformés en sculptures modernes, on a tout vu ! Si tous ces petits bisous entre bateaux donnent des petits, je vous demande de m'en garder un !
  • Un départ à l'hôpital du skipper de Shoesstring pour se faire recoudre et revenir avec une tête en plastique (si, si !).
  • Une soirée magnifique avec couscous royal ! Plein de monde, plein de rigolade, des jeunes, des vieux et le reste, bref ce qu'on aime...
  • Enfin des résultats variables qui changent tout le temps et donc pleins de vainqueurs, ravis un temps jusqu'à la nouvelle publication corrigée, qui en ravissent d'autres ! Les R se sont un peu repris et ont squatté les premières places. Certains ont gouté aux joies du BFD (Blag Flag Discalified), MDR !

La Mairie de Marseillan, présente aux résultats, déclare aimer ses trois clubs présents sur le port. Bravo.

Au-delà de tout cela, le LVM doit recevoir le prix du club le plus attentif à l'environnement. Dans un monde ou le bla-bla et la sainte communication sont rois, j'ai particulièrement remarqué les nappes en toiles cirées, les vraies assiettes, les verres en verre, et ainsi des poubelles presque vides de plastique. Allié à un apéro où les petits légumes à croquer remplaçaient les chips, c'est vraiment top. Nous savons bien que derrière tout cela il y a des bénévoles qui assurent. Alors au nom de l'ASBB, nous leur tirons notre chapeau bas : merci de votre bel accueil.

Classement du Trophée de Marseillan :

1er groupe A,B,C = APONOGETON ; 1er groupe D = PITCHIPOÏ ; 1er groupe R = HEGOA il a 2 coupes car 1er au général aussi ! (photo ci-dessus).

Les classements complets du samedi ICI

Les classements complets du dimanche ICI

Bruno GUTIERREZ